Shimogamo-jinja

  • Adresse: 59 Izumigawa-chō, Shimogamo, Saikyō-ku, Kyoto-shi, Préfecture de Kyoto
    ( emplacement sommaire)
  • Dédié à: Tamayorihime, Kamotaketsunumi
  • Fondé en: 90 B.C. (?)

Kamo-mioya-jinja est le nom formel de ce sanctuaire. Avec le Kamigamojinja (Kamo-wakeikazuchi-jinja), appelés les Kamo-jinja, les sanctuaires tutélaires du Clan Kamo à la plus haute antiquité. La célèbre Aoïmatsuri (la fête d'Aoï) est tenue chaque 15 mai pour ses honneurs. Mioya, parents honorés, signifie la mère et le grand-père de Wakeikazuchi, la déité vénérée au Kamigamojinja.






Près de l'entrée de l'allée d'accès ouest
(grand écriteau « Kamo-mioya-jinja », petit écriteau « Shimogamo-jinja »)




Petit monument commémoratif pour être inscrit
sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO




Torii au fond de l'allée d'accès ouest




« Shinpuku-den », salle des vêtements pour les divinités
(autrefois ils étaient préparés dans cette salle)




« Rōmon », porte à deux étages




« Mai-dono », salle où de la musique et la danse étaient consacrées




Mai-dono vu depuis Hon-den, salle principale




« Hon-den », salle principale - 1




« Hon-den », salle principale - 2




Lanterne avec l'emblème de ce sanctuaire « Futaba-aoi »
(Asarum caulescens, parfois méprisé comme Rose trémière)




« Mitarashi-ike », mare pour l'ablution lors de l'Aoi Matsuri, etc.




Écriteau expliquant la rivière Mitarashi et le prunier de Kōrin




Le prunier de (Ogata ) Kōrin, peintre de grande renommée
(on dit que cet arbre fut le modèle du fameux paravents « Kōhakubai-zu-byōbu »)




Feuilles jaunes brillantes de ginkgo




Retourner à la liste des photos